top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurJudithGeneviève

Coups de cœur bédés pour prolonger l’été

Tu ne le sais peut-être pas, mais je suis une fan finie de bandes dessinées! En-dehors des lectures liées à mon métier, je lis presque exclusivement des bédés, avec une nette préférence pour les romans graphiques. Je ne pouvais pas résister à la tentation de te proposer quelques coups de cœurs pour finir, et peut-être prolonger, l’été en beauté! Un popsicle pour l’âme! 🍡


Guy Delisle est un auteur réputé de la bédé québécoise. Tous ses romans graphiques sont excellents! Dans la série de ses chroniques, il raconte avec beaucoup d’humour et de dérision ses séjours dans des contrées lointaines et ses aventures jamais banales. À lire absolument!


Un autre auteur québécois renommé : Michel Rabagliati. Il raconte avec beaucoup de finesse, de sensibilité et d’authenticité le quotidien québécois. Et toujours avec une pointe d’humour.



Rejoignant tant un public adolescent qu’adulte, la série des Nombrils ne fait pas dans le « politically correct ». Une bédé déjantée à ne pas prendre au premier degré! Si tu ne la connais pas, commence par le tome 1 😉



Le quotidien d’une jeune adolescente victime d’intimidation et d’exclusion à son école, qui voudrait tant être incluse... Ça prend au cœur!



Autre auteur que j’adore : Riad Sattouf. Il sait raconter les histoires des gens de façon à la fois sensible et drôle. Dans la série des Esther, on suit une jeune fille habitant en France de ses 10 ans à ses 15 ans. C’est super mignon! 6 tomes sont parus jusqu’à ce jour.


Fabien Toulmé est l’un de mes préférés. Ce n’est pas compliqué, j’aime tous ses livres! Il fait toujours dans les récits d’humains. Dans la série d’Hakim, on assiste à la migration d’un jeune Syrien devant quitter son pays à cause de la guerre. De la Syrie jusqu’à son arrivée en France, Hakim vit une histoire brutale mais tellement importante à raconter.

Cette bédé tellement bien écrite aborde le sujet de l’autisme et du syndrome d’Asperger. On suit une femme qui découvre qu’elle est Asperger et qui apprend à composer avec sa différence. C’est super touchant.


Et pour terminer, cette bédé coquine est hyper divertissante et les dessins sont superbes. On suit Arthur et Clara dans leurs tentatives de séduction. Des péchés mignons pour public averti.




Bonne lecture!


Judith Petitpas, travailleuse sociale

Comments


bottom of page